Edition 2013

2003 - 2013

Dix ans : il est temps de passer la main

 

 

Le réalisme dans la représentation ne rapproche pas le théâtre de la réalité. Il n'est qu'une manière de représenter, ni moins bonne ni meilleure que les autres, qui n'est pas du tout commandée par l'essence du théâtre. C'est pourquoi il est possible à la représentation dramatique d'annexer tous les arts : couleur, ligne, musique, vers, peinture, sculpture, danse, chant, poésie ou prose, toutes les manières de représenter lui appartiennent. Le théâtre n'exige rien d'autre que des hommes réels, dans l'espace artificiel du spectacle.

 

in Apprécier le théâtre contemporain, texte et mise en scène, de Mireille Habert

 

Le Festival de théâtre Quatre Chemins, l'un des événements phares de la vie culturelle haïtienne, a aujourd'hui dix ans. A l'origine, il avait été fondé par un collectif d'artistes haïtiens réunis sous l'impulsion de Daniel Marcelin qui avait sollicité à l'époque un compagnonnage avec l'association belge La Charge du Rhinocéros. FOKAL et l'Institut français en Haïti se sont intégrés par la suite à ce collectif.

 

 

Au fil des ans, les différents partenaires actifs dans l'organisation du Festival se sont désengagés et l'organisation du Festival a reposé sur deux partenaires : FOKAL et l'Institut français, avec le soutien inaltérable de Wallonie-Bruxelles International et celui d'autres institutions locales ou internationales, qui variaient selon les années.

 

Un festival ne saurait se poursuivre sans un renouvellement de personnes et d'idées, sous peine de risquer la sclérose et l'inertie. Il nous paraît aujourd'hui nécessaire que le festival soit repris en charge par les créateurs. Il est temps de passer la main et que cet événement soit pris en main par ceux qui sont les premiers concernés, en l'occurrence les artistes, les compagnies, mais aussi les organisateurs d'événements, directeurs de lieux, et surtout partenaires locaux et internationaux...

 

C'est pourquoi nous avons pris la décision de ne plus organiser le Festival à partir de l'année 2014. FOKAL, qui assumait de fait la direction de Quatre Chemins, souhaite laisser en 2014 sa place à une nouvelle direction, qui mettra désormais en œuvre l'organisation de cet événement. Nous continuerons à soutenir le Festival et à mettre tout en œuvre, dans la mesure de nos moyens, pour faciliter cette transition.

 

C'est dans cette optique qu'avec l'accord de nos principaux partenaires, l'Institut Français en Haïti et Wallonie-Bruxelles International, nous avons demandé à Guy Régis Jr de prendre en charge à partir de 2014 la direction artistique du Festival Quatre Chemins, afin de pouvoir donner à cet événement une autre impulsion dans les années à venir. Guy Régis Jr, dramaturge, metteur en scène, vidéaste, directeur de compagnie, est un artiste reconnu en Haïti et à l'étranger qui, par sa vision de créateur, son dynamisme et son parcours, est lié au Festival depuis sa création. Cet artiste pluridisciplinaire, inscrit dans la contemporanéité, sait aussi inviter d'autres créateurs à le rejoindre dans ses projets. Connu en Haïti et à l'étranger, il nous paraît le plus apte à ce rôle de facilitateur dans les échanges nécessaires avec le reste du monde.

 

Un festival est aussi l'occasion de mettre en exergue les inspirations les plus originales, un lieu de découverte et d'éclosion artistique par excellence. Il ne peut exister sans la vitalité culturelle du milieu dans lequel et pour lequel il existe, et sans l'engagement et l'inventivité des artistes, sans lesquels il serait voué à la sclérose et à l'inertie. Un festival ne peut non plus fermer les yeux sur l'évolution des autres disciplines, littérature, arts vivants, arts visuels... Des échanges, un regard appuyé sur les différentes sphères influentes aujourd'hui sont un atout indéniable pour un vrai renouvellement.

 

C'est pourquoi la programmation 2013 se veut différente. Pour célébrer les dix années d'existence du Festival, nous avons souhaité que cette année, Quatre Chemins soit l'espace privilégié de formes théâtrales et performatives, en connexion avec d'autres formes d'expression artistique. Dans le cadre de l'appel à projets lancé pour cette édition, nous avons demandé aux artistes de réfléchir à des propositions sur le thème du pouvoir, de manière très libre et innovante, qu'il se situe dans un temps passé ou futur, dans des espaces réels ou imaginaires, avec des propositions de spectacles réalistes, fantastiques ou merveilleux, avec des histoires réelles ou inventées, avec ou sans texte... Nous leur avons aussi demandé de proposer des créations non traditionnelles, dans des lieux non traditionnels : petites formes, spectacles en chantier, performances... Nous avons également souhaité que leurs propositions intègrent une collaboration avec d'autres disciplines artistiques et d'autres créateurs : scénographes, peintres, sculpteurs, musiciens, vidéastes, photographes, chorégraphes, artistes multimédia...

 

Nous proposerons aussi un bilan des dix ans du Festival qui sera nourri d'un historique, de témoignages et d'entretiens avec ceux qui ont marqué son histoire et son évolution.

Un festival est un témoin de son temps. Quatre Chemins doit être l'espace rêvé des créateurs pour se remettre en question, ouvrir leur esprit, exprimer leurs doutes, leurs questions... Nous engagerons aussi une consultation sur l'avenir du Festival et sur le futur de la création théâtrale en Haïti sous la forme de journées de réflexion. Cette consultation donnera lieu à des échanges entre artistes de théâtre et d'autres intervenants issus de différentes disciplines artistiques, pour mettre sur pied des chantiers pour l'avenir.