ERNST SAINT-ROME | HAITI

Ernst Saint-Rome a été initié très tôt aux disciplines artistiques, par son père peintre Gérard Saint Rome d’abord, puis en fréquentant divers artistes, danseurs et musiciens : Jean-René Jérôme, Vivianne Gauthier, Micheline Laudun Denis. Il poursuit pourtant arrivé à l’âge adulte une carrière de banquier qu’il abandonne par la suite pour se consacrer aux marionnettes. Il y a plus de vingt ans depuis que Saint Rome est entré dans cet univers. Un art qui à ses débuts ne se pratiquait  pas vraiment en Haïti. Il crée lui-même ses marionnettes, inspiré du folklore, des histoires et légendes du pays. Ersnt Saint-Rome a collaboré avec plusieurs metteurs en scène comme Syto Cavé et mis en scène lui-même plusieurs spectacles de marionnettes, interprétant ses propres textes et ceux du patrimoine littéraire et théâtral haïtien. Il a créé une galerie de personnages légendaires qui ont fait le tour de notre capitale : Mèt Minwi, Choukoun, etc., qui puisent leur source dans l’imaginaire haïtien et sont ancrés dans la réalité quotidienne. Il a créé des marionnettes de tous types et de toutes tailles; avec des cordes, des gaines, des marionnettes géantes. Ses marionnettes ne sont jamais écartées de leur rôle social; au-delà de ses préoccupations esthétiques il considère son art comme un moyen efficace d’inviter un public à la réflexion sur les problématiques socio-politiques qui le concernent. Ernst Saint Rome est le directeur artistique de COPARTS, un atelier de création de marionnettes fondé avec Nicole Martinez en 1986, qui chaque année présente une série de marionnettes géantes lors du carnaval national. Au Festival Quatre Chemins de 2014, on le retrouve comme acteur dans « Brakoupe » de et mis en scène par Syto Cavé.

A l’occasion du Festival Quatre Chemins 2016, Ernst Saint Rome présente deux spectacles:

  • Kilomèt Zewo

  • Lago lajounen ak Lannwit 

  • Projet teatropoeticomizikal 

ARTISTE INVITÉ

ARTISTE INVITÉ INTERNATIONAL

DAVID PEREZ KARMADAVIS REPUBLIQUE DOMINICAINE 

 

Artiste visuel, sonore et performatif, David Perez Karmadavis a participé à des événements et projets dans différentes institutions à travers le monde comme la Bulgarie, le Venezuela, la République Tchèque, les États- Unis, l'Argentine, etc. Le noyau de son travail s’est élaboré autour de la problématique dominicano-haïtienne et ses conséquences sociales et politiques. Son travail actuellement aborde une recherche plus formelle et visuelle, tournée vers le corps comme matière sculpturale et contenu politique.

28 Novembre, Frontière Haiti-République Dominicaine

En Live sur la page facebook du festival

Maria Christina Fumagalli 

Maria Christina Fumagalli  | ANGLETERRE

 

Maria Cristina Fumagalli est l'auteure de "On the Edge: Écriture de la frontière entre Haïti et la République dominicaine" (2015), Perspectives des Caraïbes sur la modernité: retour du regard de Méduse (2009), Le vol du vernaculaire: Seamus Heaney, Derek Walcott et l'Impressionnant de Dante (2001)

 

En 2006, Maria Cristina a été l'une des trois enquêtrices (avec Peter Hulme et Owen Robinson) qui ont obtenu un financement du Conseil de recherches en arts et en sciences humaines pour le projet American Tropics: Vers une géographie littéraire et en avril 2012, elle a reçu un Leverhulme (Décembre 2012-décembre 2013) pour compléter sa troisième monographie intitulée «On the Edge: Writing the Border» entre Haïti et la République dominicaine (2015). On the Edge: Ecrire la frontière entre Haïti et la République dominicaine a été lancé en République dominicaine, Haïti, Guadeloupe, Martinique et au Royaume-Uni.

Maria Cristina rédige actuellement sa quatrième monographie provisoirement intitulée Derek Walcott's Painters (voir Current Research) pour laquelle elle a reçu une bourse de recherche majeure par Leverhulme Trust (2016-2019).

CONFÉRENCE

29 Novembre 2016, au CRICH

ATELIER

2 Décembre 2016, au CRICH 

Bridget Wooding

Bridget Wooding | RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

 

Dr Bridget Wooding s'est spécialisée dans le domaine du développement humain, de la migration, du genre, des droits de la personne et de l'apatride. Elle est actuellement coordonnatrice de l'Observatoire des migrations et du développement des Caraïbes (OBMICA), basé à Santo

Domingo. Elle est l'auteur du livre Needed But Unwanted: Les migrants haïtiens et leurs descendants en République dominicaine (2004), disponible en anglais, espagnol et français. Elle est également codirectrice, avec Wilfredo Loz

Elle est l'éditrice du livre Mujeres en el Camino (2011), qui décrit d'une part la situation des femmes dominicaines retournées dans le pays après avoir survécu à la traite des personnes et, d'autre part, les nouvelles vulnérabilités des migrants haïtiens Femmes dans leur mouvement transfrontalier après le tremblement de terre en Haïti en 2010. Plus récemment, elle a publié des recherches sur la migration, l'environnement et le changement climatique, y compris un rapport d'évaluation pour la République dominicaine, co-écrit avec Marcos Morales et publié par l'OIM au début de 2016

CONFÉRENCE

29 Novembre 2016, au CRICH

ATELIER

2 Décembre 2016, au CRICH